Actualites

Création du Certificat de Compétences Essentielles

Les compétences clés constituent un ensemble de connaissances, d'aptitudes et d'attitudes appropriées à un contexte donné. Elles sont particulièrement nécessaires à l'épanouissement et au développement personnel des individus, à leur inclusion sociale, à une citoyenneté active et à l'accès à l’emploi.Les compétences clés sont généralement acquises par :

  • les jeunes au terme de la période obligatoire d'enseignement et de formation les préparant à la vie d'adulte, notamment à la vie professionnelle, tout en constituant une base pour des apprentissages ultérieurs ;
  • les adultes tout au long de leur vie dans le contexte d'un processus de développement et d'actualisation de leurs acquis.
  • L’objectif visé par la Nouvelle-Calédonie est de les développer et de les installer durablement auprès des individus rencontrant à l’âge adulte des difficultés d’insertion.

Le référentiel des compétence essentielles définit donc le socle de base des compétences nécessaires pour s’engager dans tout apprentissage professionnel et assumer son rôle de citoyen calédonien.Il ne concerne pas les compétences strictement liées à un ou plusieurs métiers, mais prend en compte les compétences transversales à tous les métiers et celles nécessaires au développement de la personne.Il est en téléchargement dans la rubrique "documents" du présent site.

12/05/2014

Fonctionnement de la CCCP

La Commission Consultative de la Certification Professionnelle (CCCP) a tenue  séance, le 19 mars dernier.

Le compte rendu de cette rencontre est disponible en téléchargement.

Les travaux de la commission sont téléchargeables ici.

Les membres de la commission devraient se réunir afin de statuer sur les dossiers présentés, courant 2014 aux dates suivantes :

  • 19 mars
  • 9 juillet
  • 17 septembre
  • 10 décembre
12/05/2014

Instauration de la CCCP

Lors de la réunion du 22 octobre 2013, le gouvernement a nommé par arrêté les nouveaux membres de la Commission Consultative de la Certification Professionnelle (CCCP).

Constituée de représentants des employeurs, et des salariés ainsi que des institutions, ils sont nommés pour 5 ans.

Leur rôle est de donner un avis au gouvernement sur chaque demande de création de certification à finalité professionnelle et de veiller à leur actualisation au regard de l’évolution de l’économie et du marché de l’emploi.

 

Pour l’aider dans sa mission, la CCCP s’appuie, si elle le juge nécessaire, sur des Groupes Professionnels Paritaires (GPP).

Ses groupes sont composés de personnes reconnues pour leur expertise et leur connaissance du métier visé par la certification, les GPP rendent un avis sur :

  • La cohérence du référentiel professionnel avec les réalités et les exigences des emplois visés,
  • Les règles et critères qui régissent l’accès à la certification visée.

12/11/2013

De la loi organique au RCP-NC

La certification professionnelle : l’exercice d’une compétenceLa loi organique modifiée n° 99-209 du 19 mars 1999 et la loi de Programme de l’Outre – Mer n° 2003-660 du 21 juillet 2003, ont transféré à la Nouvelle-Calédonie la délivrance des diplômes professionnels.Cela veut dire que la Nouvelle-Calédonie est désormais compétente pour créer ses propres certifications à finalité professionnelle (pour résumer, un diplôme professionnel est un diplôme formant directement à un métier).Afin de se doter d’une réglementation adaptée, le Congrès a voté le 29 novembre 2006 la délibération n° 39/CP relative « aux certifications délivrées par la Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la formation professionnelle », et le gouvernement a pris 4 arrêtés en mai 2007 (l’ensemble de ses textes est disponible en téléchargement sur le site).Prévu par le titre III de la délibération précitée, le Répertoire de la Certification de la Nouvelle-Calédonie (RCP-NC) recensera l’ensemble des certifications préparées et délivrées en Nouvelle-Calédonie, à savoir :

  • les certifications créées localement soit par l’institution Nouvelle-Calédonie, soit par des organismes divers (chambres consulaires par exemple),
  • les certifications professionnelles délivrées localement par l’Etat,
  • les certificats de qualifications professionnels délivrés par les branches professionnelles. 

Le RCP-NC donnera chaque fois que cela sera possible des renseignements statistiques sur chacune des certifications (nombre de diplômés par exemple).La loi « POM » prévoit que  « sur proposition des autorités compétentes de Nouvelle-Calédonie … et lorsqu’ils satisfont à des conditions fixées par décret en conseil d’Etat… », les diplômes et titres à finalité professionnelle de la Nouvelle-Calédonie  « sont reconnus par l’Etat au même titre que ceux qu’il délivre pour son propre compte ». Les demandes de reconnaissance seront traitées par la Direction de la formation professionnelle continue, dont un des agents est le représentant local de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle, institution en charge du Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).

28/01/2008

Un peu de vocabulaire

De quoi parle t’on ?

Certification professionnelle

La certification professionnelle regroupe l’ensemble des diplômes, titres à finalité professionnelle et certificats de qualification professionnelles délivrés par les autorités ou organismes valideurs (ministères, chambres consulaires, branches professionnelles, etc.). Les certifications professionnelles sont enregistrées dans un répertoire (local et/ou national) accessible au public.

Diplôme, titre, certificat et certificat de qualification professionnelle

Il n’y pas de hiérarchie de valeur des certifications ; il convient de distinguer :

  • les certifications publiques (diplôme, titre, certificat), créés par l’institution, après avis de la CCCP (Commission Consultative de la Certification Professionnelle), et qui seront inscrites de droit au répertoire de la certification professionnelle de la Nouvelle-Calédonie (RCP-NC), 
  • les certifications privées (titre, certificat, certificat de qualification professionnelle) enregistrées sur demande au RCP-NC, et après avis de la CCCP.

Diplôme
C’est un document écrit établissant un droit. Il émane d’une autorité compétente, sous le contrôle de l’Exécutif (Etat, Nouvelle-Calédonie). Il conditionne l’accès à certaines professions et à certaines formations ou concours. Il reconnaît un niveau de qualification vérifié. 
Toute création de diplôme est discutée au sein d’instances consultatives où siègent des représentants, de l’Exécutif, des employeurs et des salariés. 

Titre
Les titres regroupent les certifications délivrés sous la tutelle de ministères dépourvus d’instances consultatives (dans lesquelles siègent les partenaires sociaux), et par des organismes de formation privés ou publics (exemple : certifications des ministères chargés de la défense, et de la culture ; certifications créées par les GRETA ; certifications des chambres consulaires).

Certificat 
Document écrit, délivré par une autorité de référence (la Nouvelle-Calédonie, chambre consulaire…), reconnaissant au titulaire un niveau de capacité vérifié par un contrôle. 

Certificat de qualification professionnelle (CQP)
Le terme de CQP désigne l’ensemble des certificats délivrés de manière paritaire par les branches professionnelles. 

SOURCES : AFNOR

(vous trouverez un glossaire plus complet à télécharger en pages "documents")

28/01/2008